Chute de cheveux post-greffe : est-ce normal ? (shock loss)

Chute de cheveux post-greffe : est-ce normal ? (shock loss)

par | 23 mars 2022

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : Actualités

Vous avez attendu cette greffe de cheveux longtemps, et vous l’avez enfin réalisée. Mais, quoi qu’on en dise, et surtout si vous êtes de nature anxieuse, vous vous demandez peut-être : Comment être sûr que la greffe de cheveux a “pris” ? Mes cheveux greffés peuvent-ils tomber ? La chute des greffons est-elle normale ? C’est quoi le “shock loss” ?

The Clinic fait le point avec vous sur les chutes de cheveux post-opératoires.

Les cheveux nouvellement implantés vont-ils tomber ?

Lors d’une greffe de cheveux FUE, le médecin a prélevé des cheveux à l’arrière de la tête puis les a réimplantés dans les zones qui en ont besoin : pour se faire, il a pris l’intégralité du follicule pileux. Ces follicules pileux contiennent un ou plusieurs cheveux en fonction de ce qui est nécessaire pour recréer une chevelure des plus naturelles possible. 

Chez The Clinic, la manipulation des follicule pileux – qui sont les organes qui produisent les cheveux – est limitée à son minimum. En effet, ces petits organes sont fragiles et n’aiment pas trop être “dérangés”. 

C’est ce qui explique que quelques semaines après l’implantation, certains cheveux contenus dans les follicules vont tomber. 

Ce phénomène est parfaitement normal et ne doit aucunement vous inquiéter. Les follicules, eux, restent parfaitement implantés : il faudra patienter pour qu’ils se mettent à reproduire un ou plusieurs cheveux. C’est le cycle pilaire

Voilà pourquoi le résultat d’une greffe de cheveux n’est pas immédiat et qu’il faut attendre que les cheveux nouvellement produits grandissent et s’épaississent. Cette chute des petits cheveux présent dans les greffons au moment de la greffe n’est pas systématique : parfois, certains ne tombent pas et continuent de pousser.

Ne pas confondre avec le phénomène de “shock loss” qui est une chute de cheveux de cheveux natifs, brutale, et concomitant avec la greffe.

Le shock loss : un phénomène assez rare

Si les cheveux natifs sont déjà un peu affaiblis par la calvitie (soit en phase télogène, très fins, proches de tomber), le fait même d’implanter des cheveux autour et entre eux peut parfois accélérer leur chute. Phénomène rare, le shock loss peut s’expliquer par le trauma momentané induit par l’implantation des nouveaux follicules dans le cuir chevelu. 

C’est pourquoi une implantation avec un implanteur de Choï et non avec des incisions préalables est toujours la meilleure option, afin de limiter le traumatisme sur la peau, et les vaisseaux environnants.

Les cheveux greffés restent à vie

C’est un fait. Prélevés dans la zone donneuse, une zone insensible aux effets de l’alopécie andro-génétique, les follicules pileux vont produire des cheveux qui resteront à vie. Ils se comporteront comme des cheveux en pleine santé, tout à fait normalement. 

Mais attention : la greffe de cheveux ne guérit pas la calvitie !

C’est ce qui explique que vos cheveux natifs puissent, eux, continuer de tomber dans les années qui suivent, et qu’une nouvelle greffe peut être envisagée. Ce phénomène doit être d’ailleurs pris en considération, notamment quand le patient est jeune, car la zone donneuse est un capital épuisable !

Cela peut être bien entendu ralenti en appliquant régulièrement du Minoxidil – le seul médicament topique avéré efficace contre la chute de cheveux –, et en prenant soin de vos cheveux de l’intérieur en adoptant un mode et une hygiène de vie sains : alimentation variée, équilibrée, sommeil, exercice physique et pourquoi pas suppléments.

La greffe de cheveux doit être confiée à un spécialiste

Si cette intervention à l’air simple (ou que l’on veut bien vous le faire croire), elle ne l’est qu’en surface : une greffe capillaire, c’est un ensemble de petits détails fondamentaux qui mènent à un résultat qui va changer votre vie. 

Une greffe de cheveux ratée, ça existe et seul un spécialiste, doté de l’expertise ET de l’expérience est en mesure de vous apporter satisfaction, sur le long terme…et vous éviter des moments d’angoisse ! 

The Clinic, spécialiste de la greffe de cheveux, vous accompagne et vous conseille dans votre projet de restauration capillaire.

Dernières actualités The Clinic

Greffe Capillaire : Mirage ou Traitement à Long Terme ?

Greffe Capillaire : Mirage ou Traitement à Long Terme ?

La greffe de cheveux est souvent perçue comme une solution miracle à la chute de cheveux, une intervention "en one shot" qui résoudra tous nos problèmes de chute de cheveux. Mais cette perception est-elle juste ? Est-ce que subir une greffe suffit ou faut-il prévoir...

lire plus
Implantation de sourcils : quel prix ?

Implantation de sourcils : quel prix ?

La greffe de cheveux ne se limite pas au cuir chevelu : cette technique peut en effet s’appliquer avec succès pour embellir ou rajeunir le regard par implantation de sourcils. Découvrez le prix d’une greffe de sourcils, et les facteurs qui en modifient le tarif....

lire plus
PRP cheveux, quelle efficacité ?

PRP cheveux, quelle efficacité ?

Les injections de Plasma Riche en Plaquettes dans le cuir chevelu sont notamment recommandées pour la prise en charge de l’alopécie androgénétique quand elle n’est pas trop avancée.  De nombreuses études mettent en avant l’efficacité de cette approche pour freiner...

lire plus
Quel shampoing après une greffe de cheveux ?

Quel shampoing après une greffe de cheveux ?

Après une greffe de cheveux FUE, les soins à apporter aux follicules pileux transplantés sont essentiels les premières semaines. A ce titre, de nombreux patients s’interrogent sur le type de shampoing à utiliser. C’est une question légitime puisque l’utilisation de...

lire plus
FUE, FUT, DHI : Quelles différences ?

FUE, FUT, DHI : Quelles différences ?

Face à la démocratisation de cet acte, l'univers de la greffe de cheveux est complexe, avec de multiples techniques promettant des résultats optimaux. Deux termes dominent souvent les discussions : FUE et DHI. Cet article vise à éclairer les patients sur ces méthodes....

lire plus