Comment stopper sa perte de cheveux ?

Comment stopper sa perte de cheveux ?

par | 3 juin 2019

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : Actualités

La perte des cheveux est un phénomène bien connu des hommes, plus sujets à la calvitie que les femmes. Néanmoins, la gent féminine n’est pas à l’abri d’une chute de cheveux. Quels sont les causes et les facteurs de risque ? Comment reconnaître une chute de cheveux anormale et surtout, comment lutter contre ce phénomène ? Faisons le point.

Quels sont les causes et les facteurs de risque de la perte de cheveux ?

Diverses causes peuvent être à l’origine de la perte de cheveux :

  • L’âge : aussi bien chez l’homme que chez la femme, le vieillissement entraîne la perte des cheveux.
  • La génétique : un homme dont le père souffre de calvitie a de grandes chances de perdre ses cheveux plus ou moins tardivement. En effet, la calvitie est majoritairement déterminée par l’hérédité.
  • Les changements hormonaux : la ménopause chez les femmes, ou l’andropause chez l’homme, ainsi que la grossesse sont autant de bouleversements hormonaux pouvant entraîner la chute des cheveux.
  • Les carences : on constate effectivement que des carences en vitamine B ou en fer occasionnent la chute des cheveux.
  • Les troubles psychologiques : le stress et l’anxiété agissent également sur ce phénomène. Les personnes les plus angoissées témoignent bien souvent d’une perte plus ou moins importante de cheveux.

D’autre part, certains facteurs peuvent déclencher ou aggraver le phénomène de dégarnissement :

  • La prise de certains traitements médicamenteux : c’est notamment le cas des médicaments prescrits contre l’arthrite ou l’hypertension artérielle.
  • La prise d’hormones, comme la testostérone.
  • Certaines coiffures : les queues-de-cheval ou les tresses tirées, exerçant une tension à la racine des cheveux.
  • L’application de chaleur sur les cheveux : l’utilisation du fer à lisser entraîne une dégradation de la nature des cheveux, pouvant engendrer une chute plus ou moins conséquente.

Quels sont les symptômes d’une perte de cheveux anormale ?

S’il est normal de constater la perte de cheveux lors des changements de saison, certains symptômes doivent vous mettre sur la piste d’une chute anormale :

  • Une chute de plus de 200 cheveux par jour. Vous constatez la présence d’une quantité plus ou moins importante de cheveux sur l’oreiller, au réveil ? Le brossage occasionne la chute des cheveux par poignées ? Dans ce cas, la perte de cheveux est jugée comme anormale.
  • Une modification de la nature du cheveu : ceux-ci deviennent plus fins, plus mous et sans volume.
  • Les tempes se dégarnissent.
  • Un cuir chevelu sujet à des démangeaisons ou des irritations.
  • Une pousse plus lente.

Quelles solutions naturelles pour lutter contre la perte de cheveux ?

Plusieurs traitements naturels pourront vous aider à endiguer le phénomène de chute de cheveux :

  • L’application d’huile de ricin, qui stimule la pousse et améliore la nature du cheveu.
  • La supplémentation en vitamine B et en zinc, dont les carences engendrent le dégarnissement.
  • Des coiffures adaptées : si possible, laissez vos cheveux lâchés et évitez les tresses et autres queues de cheval.
  • Des rinçages fréquents : les substances nocives contenues dans l’air, ainsi que les restes de shampoing ont tendance à agresser les cheveux et à les fragiliser.

Comment prévenir la chute des cheveux ?

Votre chevelure est en pleine santé ? Dans ce cas, pour la préserver, certaines astuces peuvent être appliquées :

  • Bannir les fers à lisser autant que possible : nous l’avons vu, la chaleur abîme sérieusement les fibres capillaires.
  • Limitez les teintures : celles-ci contiennent de l’ammoniac et sont particulièrement agressives pour le cheveu.
  • Un massage du cuir chevelu : il permet de stimuler la circulation sanguine et par là même, la pousse des cheveux.
  • Une alimentation variée et une bonne hydratation : privilégiez les aliments riches en fer et en vitamines. Le magnésium participe également à la bonne santé de la chevelure et ne doit pas être négligé.

Dernières actualités The Clinic

Greffe Capillaire : Mirage ou Traitement à Long Terme ?

Greffe Capillaire : Mirage ou Traitement à Long Terme ?

La greffe de cheveux est souvent perçue comme une solution miracle à la chute de cheveux, une intervention "en one shot" qui résoudra tous nos problèmes de chute de cheveux. Mais cette perception est-elle juste ? Est-ce que subir une greffe suffit ou faut-il prévoir...

lire plus
Implantation de sourcils : quel prix ?

Implantation de sourcils : quel prix ?

La greffe de cheveux ne se limite pas au cuir chevelu : cette technique peut en effet s’appliquer avec succès pour embellir ou rajeunir le regard par implantation de sourcils. Découvrez le prix d’une greffe de sourcils, et les facteurs qui en modifient le tarif....

lire plus
PRP cheveux, quelle efficacité ?

PRP cheveux, quelle efficacité ?

Les injections de Plasma Riche en Plaquettes dans le cuir chevelu sont notamment recommandées pour la prise en charge de l’alopécie androgénétique quand elle n’est pas trop avancée.  De nombreuses études mettent en avant l’efficacité de cette approche pour freiner...

lire plus
Quel shampoing après une greffe de cheveux ?

Quel shampoing après une greffe de cheveux ?

Après une greffe de cheveux FUE, les soins à apporter aux follicules pileux transplantés sont essentiels les premières semaines. A ce titre, de nombreux patients s’interrogent sur le type de shampoing à utiliser. C’est une question légitime puisque l’utilisation de...

lire plus
FUE, FUT, DHI : Quelles différences ?

FUE, FUT, DHI : Quelles différences ?

Face à la démocratisation de cet acte, l'univers de la greffe de cheveux est complexe, avec de multiples techniques promettant des résultats optimaux. Deux termes dominent souvent les discussions : FUE et DHI. Cet article vise à éclairer les patients sur ces méthodes....

lire plus