Féminisation du front : quelles solutions ?

Féminisation du front : quelles solutions ?

par | 18 juin 2024

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : Actualités

Les imperfections frontales, comme les fronts trop hauts ou dégarnis, sont particulièrement visibles, car situées juste au-dessus de la zone du regard. C’est ce qui explique la demande de féminisation du front, chez des patientes présentant des traits trop masculins sur le tiers supérieur de la face : que peut-on corriger et comment ?

 

Qui peut bénéficier d’une féminisation du front ?

Plusieurs traits de la face diffèrent chez la femme et chez l’homme, si bien que leur présence peut altérer la beauté ou l’harmonie du visage.

Si certaines caractéristiques comme la mâchoire carrée, l’angle naso-frontal haut ou la pomme d’Adam sont des marqueurs masculins connus de tous, d’autres, comme ceux du front, restent tout aussi importants :

  • Ligne d’implantation capillaire plus haute chez l’homme, en forme de M.
  • Ligne sourcilière masculine plus droite en regard du rebord de l’orbite.
  • Bosses frontales aux reliefs plus marqués chez les hommes.

La féminisation du front peut ainsi s’envisager :

  • Chez des femmes voulant des traits plus féminins et harmonieux, lorsqu’elles présentent des critères masculins sur le tiers supérieur du visage, comme un front trop haut ou exagérément long.
  • Chez des sujets en transition de genre mts, dans le cadre d’une procédure transgenre homme-femme.

Cette féminisation du front peut s’envisager aussi bien de manière isolée, que dans le cadre élargi d’une chirurgie de féminisation du visage.

 

Féminisation du front : les solutions invasives par plasties

La chirurgie d’abaissement de la ligne frontale par plastie fronto-orbitaire ou par lifting du cuir chevelu permet de corriger un front féminin naturellement trop haut.

Pour modifier la ligne d’implantation des cheveux, l’incision doit se faire en région pré-capillaire, afin de pouvoir abaisser suffisamment la ligne frontale après clivage des tissus. La traction du cuir chevelu se fait vers le bas, pour gagner de 1 à 3 cm, avec résection de l’excédent de peau.

Une suture de type trichophytique permet de rendre la cicatrice quasiment invisible.

D’autres gestes chirurgicaux plus invasifs peuvent être associés à cette féminisation du front, comme un alésage du cadre orbitaire ou des reliefs de l’os frontal, un lifting des sourcils, un étirement latéral de l’œil par canthopexie ou encore un affaiblissement des muscles frontaux pour lisser les rides frontales…

Des gestes complémentaires moins invasifs sont aussi possibles, comme des injections d’acide hyaluronique pour combler les tempes ou encore une greffe capillaire pour redessiner les contours frontaux.

C’est donc à chaque fois une féminisation du front sur-mesure, en fonction des imperfections à corriger.

 

Féminisation du front : les solutions peu invasives par greffe capillaire

Dans les cas les moins complexes, une greffe capillaire peut suffire à procurer une féminisation du front, en l’associant si besoin à des injections de toxine botulique pour lisser les rides ou d’acide hyaluronique pour combler les creux.

Cette greffe de cheveux pour femmes est particulièrement intéressante chez les patientes pour lesquelles la masculinisation du front a été accentuée par une alopécie androgénétique, donnant des lobes frontaux plus apparents car dégarnis. C’est le plus souvent après la ménopause.

Pour permettre une féminisation du front harmonieuse, la greffe de cheveux chez la femme doit scrupuleusement respecter l’axe d’implantation naturelle du cheveu, et la densité capillaire.

Qu’il s’agisse d’une greffe FUE, FUT ou de sa variante pour cheveux longs FUL, le chirurgien esthétique implante les cheveux à l’unité.

Au préalable, un opérateur vérifie la viabilité des greffons, et les classe en fonction du nombre de cheveux présents, généralement entre 1 et 4.

Les greffons ne comprenant qu’un seul cheveu sont destinés au bord des nouveaux contours, la densité augmentant au fur à mesure qu’on se rapproche du sommet du crâne.

Ce dégradé réalisé par le chirurgien esthétique expert en transplantation capillaire permet d’obtenir une densité naturelle et harmonieuse, qui redessine les contours frontaux et féminise le front de manière efficace et rapide.

Dernières actualités The Clinic

Greffe Capillaire : Mirage ou Traitement à Long Terme ?

Greffe Capillaire : Mirage ou Traitement à Long Terme ?

La greffe de cheveux est souvent perçue comme une solution miracle à la chute de cheveux, une intervention "en one shot" qui résoudra tous nos problèmes de chute de cheveux. Mais cette perception est-elle juste ? Est-ce que subir une greffe suffit ou faut-il prévoir...

lire plus
Implantation de sourcils : quel prix ?

Implantation de sourcils : quel prix ?

La greffe de cheveux ne se limite pas au cuir chevelu : cette technique peut en effet s’appliquer avec succès pour embellir ou rajeunir le regard par implantation de sourcils. Découvrez le prix d’une greffe de sourcils, et les facteurs qui en modifient le tarif....

lire plus
PRP cheveux, quelle efficacité ?

PRP cheveux, quelle efficacité ?

Les injections de Plasma Riche en Plaquettes dans le cuir chevelu sont notamment recommandées pour la prise en charge de l’alopécie androgénétique quand elle n’est pas trop avancée.  De nombreuses études mettent en avant l’efficacité de cette approche pour freiner...

lire plus
Quel shampoing après une greffe de cheveux ?

Quel shampoing après une greffe de cheveux ?

Après une greffe de cheveux FUE, les soins à apporter aux follicules pileux transplantés sont essentiels les premières semaines. A ce titre, de nombreux patients s’interrogent sur le type de shampoing à utiliser. C’est une question légitime puisque l’utilisation de...

lire plus