Après une greffe de cheveux : pourquoi une repousse tardive ?

Après une greffe de cheveux : pourquoi une repousse tardive ?

par | 14 novembre 2023

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : Actualités | Alopécie androgénétique | Greffe de cheveux

C’est lorsque les follicules pileux sur une zone du cuir chevelu sont définitivement inactifs qu’une greffe devient nécessaire. Aujourd’hui, sauf dans les cas d’alopécie très étendue, c’est la méthode FUE (Follicular Unit Extraction) qui est la plus utilisée. Aussi efficace que soit ce protocole de traitement, une phase de latence d’environ 2 mois est nécessaire avant que les follicules transplantés n’assurent de nouveau la croissance capillaire.

 

Après une greffe FUE : une phase de latence obligatoire

 

Au cours d’une greffe FUE, les follicules pileux qui servent de greffons doivent être protégés au maximum, tant au moment de leur prélèvement sur la région donneuse que de leur réimplantation sur les zones dégarnies. C’est cette préservation optimale qui permettra en effet un résultat de qualité. Pour cela, il convient de faire appel à un professionnel expérimenté, qui doit par ailleurs être équipé des appareils les plus avancés d’un point de vue technologique. De ce point de vue, pour l’extraction des greffons, le Punch Hybride® ou le robot Artas sont des atouts majeurs, de même que l’injecteur Choï au cours de la phase de réimplantation.

Une fois celle-ci réalisée, il est tout à fait normal que des croûtes apparaissent sur la zone receveuse. Il est alors essentiel de ne pas les retirer en les grattant : cela risquerait en effet d’endommager de manière irréversible les follicules correspondants, voire de les faire tomber, ce qui interdirait par la suite toute repousse.

Le sujet traité doit attendre que ces croûtes tombent spontanément, ce qui prend en moyenne 1 semaine. Leur chute entraîne irrémédiablement celle des cheveux correspondants. C’est un phénomène normal et qui ne doit pas inquiéter le patient : les follicules insérés dans le cuir chevelu restent eux en place. Ils vont néanmoins devoir récupérer, aussi douce qu’ait été l’intervention, et cela prend généralement 2 mois. C’est seulement à ce moment-là que, bien adaptés à leur nouvel environnement et de nouveau actifs, ces organes minuscules vont permettre la pousse des cheveux et permettre leur croissance à une vitesse d’environ 1 centimètre par mois.

Ainsi, il ne s’agit pas de repousse tardive proprement dite mais simplement d’une réaction des follicules pileux au caractère un peu invasif de l’intervention. Il suffit d’attendre qu’ils sortent de cette « phase de sommeil » pour ensuite observer les premiers effets du traitement.

 

Les différentes étapes de la repousse après greffe FUE

 

Une fois terminée la phase de dormance précédemment évoquée, l’amélioration du résultat est observable de façon continue, semaine après semaine. Au bout de 6 à 9 mois, la chevelure du patient est visiblement plus fournie, complétée par des cheveux de plus en plus épais et vivaces.

Il faut environ 1 an pour que l’effet final du traitement soit complètement observable. Grâce aux équipements de pointe utilisés, la plupart (97% environ) des follicules transplantés sont redevenus pleinement actifs. La densité de cheveux correspondante est très souvent remarquable, de l’ordre de 70/cm2.

Dernières actualités The Clinic

Combien coûte une greffe de cheveux ?

Combien coûte une greffe de cheveux ?

Le prix d’une greffe de cheveux dépend du protocole opératoire et celui-ci ne peut être choisi qu’après un diagnostic précis. Il doit être réalisé par un professionnel aguerri et, dans tous les cas, il est conseillé de se tenir à l’écart des offres de traitement « low...

lire plus
Discrimination capillaire et Chute de Cheveux

Discrimination capillaire et Chute de Cheveux

La chute de cheveux transcende les frontières culturelles, affectant profondément l'identité et l'estime de soi des personnes à travers le monde. Alors que le gouvernement planche sur un projet de lois sur les discriminations capillaires , il est essentiel de...

lire plus
Mésothérapie pour les cheveux : combien de séances ?

Mésothérapie pour les cheveux : combien de séances ?

Par injection locale d’une préparation nutritive, la mésothérapie pour les cheveux permet de stimuler l’activité des follicules pileux pour rendre la chevelure plus dense et vigoureuse. Cette méthode présente de nombreuses applications et produit généralement des...

lire plus
Mésothérapie pour les cheveux : quel tarif ?

Mésothérapie pour les cheveux : quel tarif ?

La mésothérapie capillaire est basée sur des injections locales d’une préparation nutritive et stimulante qui permet de booster l’activité des follicules pileux et donc la pousse des cheveux. Cette technique est applicable dans de nombreux cas et le coût du traitement...

lire plus