Qui est le plus concerné par la greffe capillaire ? homme ou femme ?

Qui est le plus concerné par la greffe capillaire ? homme ou femme ?

par | 20 août 2018

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : Actualités

Lorsque la calvitie se déclare

Voilà plusieurs jours ou semaines que vous aviez des doutes sur la chute de vos cheveux. Vous en trouviez partout, sur votre brosse ou votre peigne, sur vos vêtements ou vos coussins, mais sur votre tête, au contraire, vous en aviez de moins en moins. Après vérification chez un spécialiste (médecin traitant ou dermatologue), vous vous êtes rendu compte que ce phénomène n’était pas passager mais bien définitif : vos cheveux tombent réellement.

Peut-être avez-vous testé les différentes solutions vendues en pharmacie ou parapharmacie mais là aussi, vous vous êtes vite rendu compte que ces produits ne faisaient que ralentir le phénomène de perte et que vos cheveux ne repoussent pas réellement, ou du moins le résultat escompté n’est pas à la hauteur de ce à quoi vous vous attendiez. En faisant quelques recherches, vous vous êtes peut-être aperçu que le seul moyen de retrouver vos cheveux naturels étais la greffe capillaire. Mais comment cela fonctionne-t-il ? Est-ce douloureux ? Est-ce que le processus dure plus qu’un an et est-ce que les cheveux implantés tiennent longtemps ? Est-ce une opération plutôt destinée à des hommes ou des femmes ? Nous tenterons dans cet article de répondre à toutes vos questions.

A qui s’adresse la greffe capillaire ?

La maladie de la calvitie peut toucher n’importe quel individu, homme ou femme, pour la simple et bonne raison qu’on a tous des cheveux sur la tête et que le processus ne diffère pas selon les sexes. Même si la calvitie touche principalement les hommes, beaucoup de femmes sont concernées et souhaitent embellir leur image et retrouver confiance en elles.

Le principe de la greffe capillaire

La greffe capillaire consiste à prélever des cheveux non touchés par la calvitie et qui ne meurent jamais. Ces cheveux sont situés juste au-dessus du cou, au niveau de la couronne crânienne. Lorsque ces cheveux sont prélevés, ils sont placés dans du liquide leur permettant de survivre à la greffe et, dans un second temps, ils seront implantés dans les endroits chauves.

La greffe manuelle

Lorsque la greffe est manuelle, elle peut s’effectuer de deux manières : soit grâce à une bandelette de peau d’environ 21 cm qui est prélevée et sur laquelle les cheveux sont retirés l’un après l’autre (méthode FUT), soit à l’aide d’un bistouri directement sur la tête (méthode FUE). Alors que la première méthode, plus ancienne, laisse une cicatrice apparente et douloureuse, la seconde est moins douloureuse mais a tout de même un taux de trans section (perte) compris entre 35 et 45% après la greffe.

La greffe robotisée

La greffe robotisée consiste à faire prélever et implanter vos unités folliculaires via un robot nommé ARTAS qui est doté de bras articulés et qui, grâce à ses gestes très précis (au micron près), est capable d’analyser la résistance de vos cheveux. Puisqu’il ne sélectionne que les cheveux les plus robustes et que son scanner intégré permet d’analyser le degré d’angulation sous la peau, il affiche un impressionnant taux de perte de moins de 5%. Non douloureuse et non cicatrisante, cette méthode est la plus économique et vous assure une repousse complète et définitive en moins d’un an.

La chute de cheveux ou la calvitie font partie des problèmes qui sont le plus redoutés par les hommes. Les raisons peuvent être tout à fait aléatoires : parfois, il s’agit de stress ou d’angoisse, d’une mauvaise alimentation, et, d’autres fois, la raison est purement hormonale. Quoi qu’il en soit, il existe des solutions à chaque problématique. La plus efficace d’entre elles est, sans aucun doute, la greffe de cheveux. Pour faire de vos complexes un mauvais souvenir, n’hésitez pas à passer la porte de The Clinic. Nos chirurgiens sauront vous guider et vous conseiller à chacune des étapes qui vous mèneront à votre nouvelle vie capillaire.

La calvitie : un problème universel

Si la calvitie touche le plus régulièrement des hommes, elles concernent aussi certaines femmes, qui peuvent aussi souffrir de la perte de cheveux, notamment après une grossesse. Malheureusement, c’est le plus souvent la gent masculine qui est touchée par la chute de cheveux. Les origines peuvent être multiples, mais ce qu’il faut retenir, c’est que la science et la technologie ont permis des avancées notables en matière de greffe capillaire. Il existe plusieurs techniques, mais toutes consistent à prélever les bulbes, de manière différente, dans des zones fournies, et à les réimplanter ensuite là où cela est nécessaire.

Le plus souvent, on entend parler de deux techniques : la méthode par bandelette, ou la méthode FUE, pour « Follicular Unit Extraction ». Ces deux méthodes se basent sur le même principe, mais n’utilisent pas les mêmes techniques pour extraire les unités folliculaires. Nous allons aborder ces deux techniques un peu plus en détail. Elles sont toutes les deux pratiquées par les chirurgiens de The Clinic.

La méthode de greffe capillaire par bandelette

Cette technique est principalement utilisée pour les calvities importantes, sa capacité de couverture étant plus grande. Concrètement, tout se passe sous anesthésie locale. L’intervention dure entre deux heures et trois heures. Pendant ce temps, une bandelette d’un centimètre de large est prélevée sur la zone donneuse. La longueur, quant à elle, peut aller jusqu’à 23 centimètres. La bandelette est ensuite divisée de manière à récupérer les bulbes, qui sont ensuite réimplantés dans les zones à couvrir.

La méthode est très efficace, mais les suites post-opératoires peuvent déranger : il n’est pas rare de ressentir des tiraillements, et le front peut gonfler pendant plusieurs jours. De plus, il est possible que des croûtes se forment aux points d’impact des implants capillaires. Pour profiter du résultat définitif, il faut attendre entre huit mois et un an. Il est très naturel, et a déjà permis à de nombreux hommes de retrouver confiance en eux.

La méthode FUE

Certains hommes qui souffrent de perte de cheveux et de calvitie peuvent aussi se tourner vers la méthode FUE (« Follicular Unit Extraction »). Elle s’adresse aux personnes qui ont une cicatrisation moins efficace, comme les hommes de moins de 35 ans, et aux hommes dont les zones de calvitie sont petites.

La durée d’intervention est plus longue (entre cinq et dix heures), mais la raison est très simple. Elle est relative à la méthode d’extraction en elle-même : le chirurgien prélève les bulbes à l’arrière du crâne du donneur, et ce, grâce à un petit forêt dont le diamètre mesure moins d’un millimètre. Par la suite, les bulbes sont réimplantés dans les zones à couvrir du cuir chevelu. Cette technique est très efficace, et le résultat a permis à beaucoup d’hommes de mettre le complexe de la calvitie au placard.

Un mal masculin

La greffe capillaire est une solution efficace pour de nombreux hommes. C’est un fait : la calvitie est souvent une source de souffrance pour les hommes, surtout lorsqu’elle apparaît très tôt. Les solutions existent, mais il est très important de se tourner vers un spécialiste qui saura déterminer la cause de la chute des cheveux, mais aussi proposer une solution appropriée.

Il ne s’agit pas seulement d’un souci physique : la perte de cheveux chez l’homme peut aussi causer des dégâts psychologiques, en créant un certain mal-être. La greffe capillaire se place donc comme une solution tout à fait rentable. Si les résultats définitifs peuvent mettre plusieurs mois avant de pouvoir être appréciés, ils ont l’avantage d’être durables et d’offrir un rendu naturel. La plupart des hommes qui passent par la greffe de cheveux en ressortent entièrement satisfaits.

Dernières actualités The Clinic

Greffe Capillaire : Mirage ou Traitement à Long Terme ?

Greffe Capillaire : Mirage ou Traitement à Long Terme ?

La greffe de cheveux est souvent perçue comme une solution miracle à la chute de cheveux, une intervention "en one shot" qui résoudra tous nos problèmes de chute de cheveux. Mais cette perception est-elle juste ? Est-ce que subir une greffe suffit ou faut-il prévoir...

lire plus
Implantation de sourcils : quel prix ?

Implantation de sourcils : quel prix ?

La greffe de cheveux ne se limite pas au cuir chevelu : cette technique peut en effet s’appliquer avec succès pour embellir ou rajeunir le regard par implantation de sourcils. Découvrez le prix d’une greffe de sourcils, et les facteurs qui en modifient le tarif....

lire plus
PRP cheveux, quelle efficacité ?

PRP cheveux, quelle efficacité ?

Les injections de Plasma Riche en Plaquettes dans le cuir chevelu sont notamment recommandées pour la prise en charge de l’alopécie androgénétique quand elle n’est pas trop avancée.  De nombreuses études mettent en avant l’efficacité de cette approche pour freiner...

lire plus
Quel shampoing après une greffe de cheveux ?

Quel shampoing après une greffe de cheveux ?

Après une greffe de cheveux FUE, les soins à apporter aux follicules pileux transplantés sont essentiels les premières semaines. A ce titre, de nombreux patients s’interrogent sur le type de shampoing à utiliser. C’est une question légitime puisque l’utilisation de...

lire plus
FUE, FUT, DHI : Quelles différences ?

FUE, FUT, DHI : Quelles différences ?

Face à la démocratisation de cet acte, l'univers de la greffe de cheveux est complexe, avec de multiples techniques promettant des résultats optimaux. Deux termes dominent souvent les discussions : FUE et DHI. Cet article vise à éclairer les patients sur ces méthodes....

lire plus