Greffe de barbe ratée : que faire ?

Greffe de barbe ratée : que faire ?

par | 12 août 2023

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : Greffe de barbe

La technique FUE est aujourd’hui une solution de choix pour effectuer une greffe de barbe. Néanmoins, pour assurer le succès de l’intervention, le prélèvement des follicules pileux sur la zone donneuse doit se faire en douceur, pour éviter de les abîmer et assurer un taux de repousse maximal après l’intervention. Ce n’est malheureusement pas toujours le cas, notamment à l’étranger, où des praticiens peu scrupuleux n’utilisent pas les bonnes méthodes et où les greffes de barbe se soldent souvent par des échecs parfois définitifs.

 

Greffe de barbe : qu’est-ce que c’est ?

 

La barbe est aujourd’hui un élément esthétique à part entière et les hommes apprécient de pouvoir en modifier l’aspect en fonction des périodes. Pourtant, chez certains, la pilosité naturelle du visage n’est pas suffisante, soit parce que certaines zones en sont totalement exemptes, soit parce que la barbe n’est pas assez fournie.

Quelles que soient les causes de ces défauts (hygiène de vie, troubles hormonaux, origine génétique…), une greffe de barbe peut être envisagée pour les prendre en charge. Le principe est alors de prélever des follicules pileux sur une région donneuse (arrière du crâne et/ou zone du cou) pour les réimplanter au niveau de la barbe. Il s’agit de la méthode FUE (« Follicular Unit Extraction »).

 

Pourquoi une greffe de barbe peut échouer ?

 

Lorsque l’intervention est réalisée par un praticien expérimenté et qui maîtrise les techniques les plus avancées, le résultat est la plupart du temps remarquable et observable quelques mois après le traitement.

A l’inverse, les offres bon marché de greffe de barbe, notamment à l’étranger, se soldent fréquemment par des échecs, le résultat obtenu n’étant pas significatif ou non homogène, donnant alors à la barbe du patient un aspect inesthétique. S’il est parfois possible de procéder à une nouvelle FUE chez un professionnel aguerri pour corriger une greffe de barbe ratée, cela n’est malheureusement pas toujours le cas. En effet, quand trop de follicules pileux ont déjà été prélevés sur les zones donneuses potentielles, le manque de greffons disponibles rend alors impossible une FUE.

Ainsi, pour assurer le succès d’une greffe de barbe, il importe d’utiliser des méthodes qui permettent de prélever et de réimplanter les follicules pileux sans les abîmer. Grâce à ces techniques douces, la majorité des greffons transplantés repousse et le nombre de follicules à prélever est significativement réduit.

 

Greffe de barbe : quels outils pour assurer le succès du traitement ?

 

Au cours d’une FUE, le prélèvement des follicules pileux se fait à l’aide d’un outil appelé « Punch ». Dans sa version classique, cet instrument est tranchant, le praticien venant alors découper les tissus autour de chaque follicule, au risque d’induire des lésions irrémédiables qui interdiront la repousse après transplantation.

La technologie Punch Hybride® permet d’éviter ce genre de problèmes. Grâce à elle, le prélèvement des follicules est plus précis et plus doux. En effet, contrairement à un Punch tranchant et animé de mouvements rotatifs, le Punch Hybride® se base sur des mouvements oscillatoires. Sa vitesse de pénétration dans les tissus autour des follicules est par ailleurs parfaitement contrôlée, grâce à une pédale que manipule le praticien au cours de l’intervention. Grâce au Punch Hybride®, les greffons sont   parfaitement préservés, ce qui assure une repousse capillaire optimale.

Enfin, au moment de la réimplantation des follicules pileux, l’utilisation du stylo injecteur CHOÏ permet de procéder en douceur, sans aucune incision, et en maîtrisant parfaitement l’angle d’inclinaison du futur poil, pour un résultat encore plus esthétique et naturel.

Dernières actualités The Clinic

Mésothérapie pour les cheveux : quel tarif ?

Mésothérapie pour les cheveux : quel tarif ?

La mésothérapie capillaire est basée sur des injections locales d’une préparation nutritive et stimulante qui permet de booster l’activité des follicules pileux et donc la pousse des cheveux. Cette technique est applicable dans de nombreux cas et le coût du traitement...

lire plus
Greffe de cheveux chez une femme : quel résultat ?

Greffe de cheveux chez une femme : quel résultat ?

Lorsque la capacité de repousse des cheveux est définitivement perdue, parce que les follicules pileux ont disparu, une greffe de cheveux peut être envisagée chez la femme pour traiter l'alopécie. Si la technique chirurgicale appliquée diffère selon le degré de...

lire plus
Greffe de sourcils avant-après, quel résultat ?

Greffe de sourcils avant-après, quel résultat ?

La méthode FUE (Follicular Unit Extraction) est celle utilisée pour procéder à une greffe capillaire au niveau des sourcils, afin de les rendre plus denses et/ou de les redessiner. C’est une intervention rapide, peu douloureuse, et dont le résultat, définitif, est...

lire plus
Alopécie de traction : quel traitement est efficace ?

Alopécie de traction : quel traitement est efficace ?

L’alopécie de traction est d’origine traumatique, le plus souvent due à certaines habitudes de coiffage ou au port d’accessoires qui exercent sur la chevelure des contraintes mécaniques trop importantes. Dans les cas les moins avancés, des mesures simples permettent...

lire plus