Les boissons sucrées favorisent la calvitie : vrai ou faux ?

Les boissons sucrées favorisent la calvitie : vrai ou faux ?

par | 6 février 2023

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : Actualités
Les boissons sucrées favorisent la calvitie : vrai ou faux ?

Selon une récente étude chinoise₁ publiée dans la revue Nutrients, la consommation de boissons sucrées augmenterait le risque d’alopécie androgénétique chez l’homme, plus connue sous le nom de calvitie.

Info ou intox ? Que faut-il en penser ?

La calvitie : un mal majoritairement masculin

La chute de cheveux prend diverses formes et les causes de l’alopécie peuvent être très différentes. Quand un homme perd ses cheveux en revanche, il s’agit souvent d’une forme bien connue d’alopécie : l’alopécie androgénétique ou calvitie.

Plus les hommes vieillissent, plus ils sont touchés par cette pathologie : elle touche quasiment 70% des hommes tous âges confondus, dont 20% entre 20 et 30 ans. Elle peut débuter de façon assez précoce, et son évolution peut être lente et progressive ou au contraire assez rapide.

Les boissons sucrées favorisent la calvitie : vrai ou faux ?

Les causes de la calvitie

Les véritables causes de cette forme de chute de cheveux sont concordantes : la calvitie est à la fois d’origine hormonale – en raison de la présence de testostérone et sa sous-hormone la DHT – et héréditaire. Les follicules pileux de certains hommes ont une prédisposition génétique à être sensibles aux effets des hormones mâles sur leur cycle et donc sur la croissance (et la chute) des cheveux.

L’alopécie androgénique se caractérise par un raccourcissement progressif de la durée de la phase de croissance (ou phase anagène) au cours des cycles capillaires successifs, entraînant une diminution de la proportion de cheveux anagènes et une miniaturisation progressive du follicule pileux. De plus en plus de cheveux sont en phase télogène (de mort) et dans le même temps, les follicules pileux affectés s’épuisent, et produisent des poils de plus en plus courts et de plus en plus fins.

En d’autres termes : difficile d’échapper à la calvitie si votre génétique en a décidé autrement.

Toutefois, de nombreuses recherches sont faites sur la calvitie et sur ce qui pourrait l’aggraver. Des études récentes ont démontré que le stress chronique et les hormones liées à celui-ci ont en effet un effet négatif sur les cellules souches du follicule pileux.

Selon une autre étude, certaines vitamines et bio flavonoïdes – connus pour aider à lutter contre le stress oxydatif, soit l’agression de nos cellules par les radicaux libres – pourraient améliorer la santé et la fonctionnalité des follicules pileux.

A lire : Comment faire pousser les cheveux plus vite ?

Une boisson sucrée, c’est quoi ?

Les boissons sucrées sont des boissons dans lesquels les industriels ajoutent du sucre, sous la forme de glucose ou de sirop de maïs.

Ces boissons, consommées par ailleurs pas les enfants dès leur plus jeune âge, peuvent être des boissons gazeuses ou des sodas non diététiques (type Coca Cola, Orangina, Lipton Ice Tea…), les jus de fruits aromatisés – qui n’ont donc pas la dénomination « pur jus de fruit » de type Pago –, les boissons destinées au sportifs et énergisantes, les boissons tout prêtes de type café au lait, mais aussi le thé sucré, le café sucré, etc.

Pour vous donner un exemple, dans une bouteille de jus de fruit Pago de 75cl, c’est près de 20 morceaux de sucre, et donc 6 dans un verre de 25cl. C’est énorme.

Les boissons sucrées favorisent la calvitie : vrai ou faux ?

Pourquoi la consommation de boissons sucrées augmenterait-elle le risque de chute de cheveux ?

L’étude a été réalisée auprès de 1.028 hommes âgés de 18 à 45 ans, provenant de 31 provinces de Chine.

Les chercheurs chinois ont recueilli de nombreuses données sur leurs habitudes alimentaires, leurs modes de vie, leur santé mentale et bien sûr s’ils souffraient de calvitie, ce qui était le cas pour 57,6% d’entre eux.

Les participants ont dû renseigner à quelle la fréquence ils consommaient des fruits et des légumes, et faire de même pour les boissons sucrées.

Près de la moitié d’entre eux en consomme plus d’une fois par jour, un quart en consomme 4 à 7 fois par semaine et environs 18% pour 1 à 3 fois.

Parmi les 1028 participants (27,8 ± 7,2 ans) dans l’analyse finale, les chercheurs ont pu constater qu’une consommation élevée de boissons sucrées était associée à un risque plus élevé de calvitie. La forte teneur en sucre entraînerait une augmentation de la concentration de glucose dans le sang qui affecterait les follicules pileux et entraînerait un risque accru de calvitie.

Le sucre, ennemi de la santé numéro 1

En réalité, ce que met en avant cette étude n’est pas tant les boissons sucrées que le sucre lui-même.

Véritable « drogue », la communauté scientifique s’accorde sur le fait que consommé en grande quantité (et comme vous le voyez, cela se joue à peu de choses), le sucre est tout simplement mauvais pour la santé – vieillissement prématuré de l’organisme, fatigue, problèmes cutanés, obésité, diabète, etc. – à cause de l’inflammation chronique qu’il entraîne de l’organisme.

Votre alimentation joue un rôle sur votre santé et sur votre apparence.

Si la chute de cheveux androgénétique peut difficilement être contrée, sa précocité, sa progression et son agressivité semblent être multifactorielle, et votre mode de vie – dont la nutrition – a un rôle à jouer.

Alors, prenez soin de vous et diminuez le sucre, le trop gras et le trop salé.

Et côté traitements contre la chute de cheveux, faites confiance à The Clinic pour vous accompagner !

Source :

https://www.mdpi.com/2072-6643/15/1/214

Dernières actualités The Clinic

Quel shampoing après une greffe de cheveux ?

Quel shampoing après une greffe de cheveux ?

Après une greffe de cheveux FUE, les soins à apporter aux follicules pileux transplantés sont essentiels les premières semaines. A ce titre, de nombreux patients s’interrogent sur le type de shampoing à utiliser. C’est une question légitime puisque l’utilisation de...

lire plus
FUE, FUT, DHI : Quelles différences ?

FUE, FUT, DHI : Quelles différences ?

Face à la démocratisation de cet acte, l'univers de la greffe de cheveux est complexe, avec de multiples techniques promettant des résultats optimaux. Deux termes dominent souvent les discussions : FUE et DHI. Cet article vise à éclairer les patients sur ces méthodes....

lire plus
Greffe de barbe après 10 jours

Greffe de barbe après 10 jours

De plus en plus d’hommes ont aujourd’hui recours à une greffe de barbe, pour en augmenter la densité, en modifier la forme ou même parfois pour masquer certaines cicatrices. Il s’agit d’un traitement efficace dont les effets se précisent au fil des mois après une...

lire plus
Combien coûte une greffe de cheveux ?

Combien coûte une greffe de cheveux ?

Le prix d’une greffe de cheveux dépend du protocole opératoire et celui-ci ne peut être choisi qu’après un diagnostic précis. Il doit être réalisé par un professionnel aguerri et, dans tous les cas, il est conseillé de se tenir à l’écart des offres de traitement « low...

lire plus